Friche la Belle de Mai, Marseille

La transformation de bâtiments inutilisés sur le site de la Friche la Belle de Mai, à Marseille, était l'occasion pour le Gmem-CNCM-Marseille (Centre national de Création musicale) de s'installer dans de plus vastes locaux. Cela inclut la construction d'un nouvel espace de création en forme de dôme, qui combine les effets d'une acoustique d'église voûtée avec une absorption contrôlée. Ce chantier répond aux normes de « Bâtiments durables méditerranéens », niveau argent.

Friche la Belle de MaiVue extérieure du nouvel espace de création du Gmem sur le site de la Friche la Belle de Mai.
© Kahle Acoustics
Friche la Belle de MaiAfin de pouvoir ajuster l'acoustique selon les circonstances, des panneaux diffusants et des rideaux ont été installés sur chacun des murs entre les pilastres de l'espace de création.
© Kahle Acoustics
Friche la Belle de MaiDes panneaux d'absorption acoustique en polyester noir ont été placés au plafond de l'espace de création afin de contrôler la focalisation sonore pouvant provenir des voûtes du dôme.
© Kahle Acoustics
Friche la Belle de MaiDes bandeaux d'absorption acoustique en polyester blanc ont été fixés au plafond et sur l'un des murs de ce studio de production. L'acoustique peut être ajustée au moyen des rideaux bleus sur le mur opposé. Ces deux murs sont délibérément non-parallèles.
© Kahle Acoustics
Friche la Belle de MaiL'acoustique de ce studio de production peut être ajustée grâce aux rideaux bleus qui coulissent sur deux rails parallèles.
© Kahle Acoustics
Friche la Belle de MaiStudio d'enregistrement. Devant une partie des murs, ont été montées des demi-cloisons non-parallèles, derrière lesquelles peuvent être rangés les rideaux acoustiques.
© Kahle Acoustics
Friche la Belle de MaiStudio d'enregistrement. Des bandeaux d'absorption acoustique en polyester blanc ont été fixés au plafond — délibérément incliné afin d'éviter toutes surfaces parallèles. Devant le mur du fond, des rideaux permettent de faire varier l'acoustique, tandis qu'un système de ventilation à basse vitesse est intégré dans le banc perforé.
© Kahle Acoustics
Friche la Belle de MaiPlan des studios.
© Gmem
Fiche technique

//////

Lieu   Marseille, France.

Coût de construction   2,9 millions €.

Date de réalisation   Programme et conception : 2015. Construction : 2016. Ouverture : mars 2017.

Maîtrise d'ouvrage   Scic Friche la Belle de Mai, Marseille.

Architecte(s)   Caractère spécial § Matthieu Poitevin Architecture Marseille.

Scénographe(s)   Kanju, France.

Capacité   Un espace de création en forme de dôme de 220 m² pouvant accueillir jusqu'à 100 personnes, un studio d'enregistrement, deux studios de production, un foyer, des ateliers et des bureaux. Superficie totale : 3 700 m² SHON dont 1 000 m² alloués au Gnem.

Utilisations   Le Gmem-CNCM-Marseille soutient l'écriture d'œuvres musicales nouvelles et accompagne leur réalisation au moyen de résidences et d'une assistance technique pour compositeurs et artistes.

Services fournis   Mission complète en acoustique depuis le programme jusqu'à la réception, y inclus les études de conception et le suivi de réalisation.

Consultant(s)   Johan Brulez, Eckhard Kahle, Kahle Acoustics.

© 2004-2018 Kahle Acoustics