Eikenes Sal, University of stavanger

L'Eikenes sal ou « LKS » est la salle de concert de 230 places de l'Université de Stavanger. C'est un espace appréciable dans lequel jouer mais qui manquait quelque peu de vigueur acoustique et d'enveloppe sonore. En 2019, Kahle Acoustics a pu visiter la salle et écouter comment elle sonnait. En a découlé la conception de réflecteurs acoustiques courbes en bois et d'un système de montage ajustable dans le but d'optimiser l'acoustique de LKS. Une fois les réflecteurs installés, l'équipe technique et les étudiants ont fait leurs propres ajustements sous notre supervision à distance à la fois au travers de vidéo-conférences mais surtout de modélisation 3D. Les réflecteurs ont été ajustés de façon à pouvoir orienter les réflexions sonores vers les musiciens sur scène et vers le public. Par la suite, Kahle Acoustics a collaboré avec la Faculté afin de préciser la position et l'angle des panneaux acoustiques. Depuis lors, la LKS bénéficie d'une excellente définition acoustique pour les instruments, d'une projection sonore plus importante, de davantage de clarté et d'enveloppe sonore et d'une optimisation acoustique sur scène pour les musiciens.

Fiche technique

Intervention/Réglage University of Stavanger   www.uis.no

Lieu Stavanger, Norvège.

Date de mission Juin 2019-Avril 2020 + Janvier 2022.

Client Université de Stavanger, Faculté des Arts de la Scène.

Lieu d'intervention Salle de concert de 230 places essentiellement utilisée par les étudiants musiciens de la Faculté des Arts de la Scène de l'Université de Stavanger.

Mission de conseil Services de conseil acoustique avec écoutes et mesures dans la salle existante, y inclus la modélisation 3D et le développement du concept d'optimisation acoustique, l'organisation et le suivi de fabrication des réflecteurs, la supervision de leur installation et l'optimisation acoustique de leur positions et angles et ce en concertation avec les étudiants et l'équipe technique de la Faculté des Arts de la Scène.

Consultant(s) Vincent Berrier, Evan Green et Eckhard Kahle, Kahle Acoustics.

1/6Eikenes Sal1/ Avant l'optimisation acoustique, la salle LKS manquait de définition acoustique et d'enveloppe sonore. Photo © Kahle Acoustics
2/6Eikenes Sal2/ Le mur derrière le public avant la mission d'optimisation bénéficiait déjà de panneaux acoustiques à l'absorption variable. Ces panneaux ont été ajustés afin d'améliorer le retour des réflexions vers les musiciens sur scène. Photo © Kahle Acoustics
3/6Eikenes Sal3/ De chaque côté de la salle ont été assemblés toute une suite de réflecteurs acoustiques courbes en bois sur un système de rail. Les panneaux côté scène sont là pour optimiser la communication entre les musiciens sur scène. Et côté salle, les panneaux sont inclinés de façon à augmenter l'enveloppement acoustique de la salle. Photo © Kahle Acoustics
4/6Eikenes Sal4/ Détail des panneaux acoustiques sur scène. Ceux placés au plus près du parterre sont fortement inclinés afin d'atténuer les résonnances et les niveaux sonores sur scène. Photo © Kahle Acoustics
5/6Eikenes Sal5/ En fond de la salle, les panneaux acoustiques sont orientés vers le bas et dirigés en plan de façon à orienter les réflexions latérales précoces vers le public. Ces panneaux acoustiques engendrent une meilleure définition de la salle en accroissant le sentiment d'enveloppement sonore et de connexion avec les musiciens. Photo © Kahle Acoustics
6/6Eikenes Sal6/ Un système de montage des réflecteurs a été pensé en termes de modularité de façon à pouvoir in-situ optimiser l'acoustique et, dans un plus long terme, de façon à pouvoir s'adapter en fonction d'éventuelles nouvelles utilisations de la salle. Photo © Kahle Acoustics